Translate

5 février 2013

Rimmel: je t'aime, moi non plus.

Toutes mes excuses, je devais vous poster cet article le 31/01, mais j'ai malheureusement été quelque peu occupée ces temps-ci.

Rimmel et moi c'est une histoire qui remonte aux années 90, plus précisément vers 1998. A cette époque la série Buffy contre les vampires commençait à être diffusée dans la Trilogie du samedi sur M6 (la belle époque). Tu me dira que j'étais vachement jeune pour regarder ça (4 ans 1/2), mais à cet âge là mon film préféré était La montagne du dieu cannibale, film d'horreur italien de la fin des années 70. (ne jette pas la faute sur mes parents, mais plutôt sur mes frères aînés). Revenons à nos mouton. La première fois que j'ai entendu parler de Rimmel donc, c'était dans cette série, je me souviens encore de Cordelia disant à ses copines: "quoi, qu'est-ce qu'il y a? J'ai mon Rimmel qui coule?"
Du coup ça m'a intrigué, pendant très longtemps, et j'ai découvert que ça existait aussi en France.



Ma première acquisition de chez Rimmel fût il y a bientôt 2 ans, ma mère m'avait acheté le vernis 60 secondes Green with Envy. Un coup de cœur, je le mettais souvent. Sauf que voilà, 6 mois plus tard, môsieur le vernis avait décidé de devenir tout pâteux, de faire des pâtés et de mettre 2h à sécher au lieu des 60 secondes promises. D.E.G.O.U.T.E.E. Parce que oui, je le kiffai à mort ce vernis, avec sa couleur de malade qui me rendait hystérique et sa super vitesse de séchage + sa durée de vie sur mes ongles qui au début allait facile jusqu'à deux semaines. C'était trop beau pour être vrai. 



Viens ensuite deux produits dont je t'ai parler vite fait ici. Et plus précisément du fond de teint dans ce post.



Le premier, son altesse sérénissime le fond de teint Match Perfection, en teinte 010 light porcelaine, soit pile poil ma carnation.

Ce fond de teint je le vénère. Déjà parce que tu l'aura compris, il match avec perfection ma peau, ensuite j'ai pas besoin de le poudrer, sa tenue est vraiment géniale, je le mets à 8H le matin, il est encore quasi impec 12H plus tard. Il donne l'impression seconde peau.

Le second son altesse pas sérénissime (même si il arbore l'emblème de la marque anglaise: la couronne) l'ombre à paupière Glam'Eyes, teinte Gold Rush. 



Je l'aime bien ce FAP, mais il est pas super pigmenté et contient surtout des paillettes, et comme tu peux le voir, il est très poudreux (ça se dit ça?). Pour le coup je m'en sert en coin interne et en highlight sous le sourcil.



Bilan: 

Leur fond de teint je le rachèterais à coup sûr, en espérant qu'il vieillisse bien. Je donnerais probablement une seconde chance à leur vernis si je flashe sur une teinte. Mais pour ce qui est du FAP, no way, je rachète pas, a moins d'avoir possibilité de swatcher, ce qui n'était pas le cas quand je l'ai acheté vu qu'il était dans le bac des produits soldés.


Rimmel,tu connais? t'aime? t'aime pas?

PS: Merci à toute celle qui me soutiennent, ça fait vraiment plaisir d'avoir rencontrer des gens aussi sympa sur HC, et qui partagent la même passion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire